www.luc-tartar.net

 

+  MISES EN SCÈNE
MADAME PLACARD À L'HÔPITAL

Création les 27 et 28 février 2017 à la MAL de Laon, mise en scène Agnès Renaud, Compagnie L'Esprit de la Forge. Avec Brice Coupey, Dorine Cochenet, Diane Regneault. Scénographie Michel GUELDRY. Marionnettes Paulo DUARTE. Lumières Véronique HEMBERGER. Costumes et accessoires Anne BOTHUON. Univers sonore Jean DE ALMEIDA. Composition musicale Ghislain LOUVARD. Régie Jérémy PICHEREAU

- 27 février à 10h & 14h, 28 février à 14h15 & 20h et 1er mars à 9h45 : Création à la Maison des Arts et Loisirs en collaboration avec la CC du Pays de la Serre – Laon (02)

- 5 mars à 17h et 6 mars à 9h30 & 14h15 : Pôle Culturel La Lanterne – Rambouillet (78)

- 14 mars à 14h15, 15 mars à 10h, 16 mars à 10h & 14h15 et 17 mars 14h15 & 20h : MCL de Gauchy (02)

29  mars à 10h & 19h et 30 mars à 10h & 14h30 : Le Grand Bleu – Lille (59)

- 7 avril à 10h & 14h : Le MAIL – Soissons (02)

- 2 mai à 14h30 & 20h : Festival Le P’tit Monde avec le Centre A. Malraux – Hazebrouck (59)

- du 7 au 30 Juillet : Festival Off d’Avignon (84)

               + www.compagnie-espritdelaforge.com/

La pièce est sélectionnée pour le Prix Galoupiot du théâtre contemporain jeunesse (direction des services départementaux de l'Education Nationale de l'Aisne).


                    + Le texte (cf. bibliographie)


                    + Le point de vue de la metteuse en scène :

"Luc joue sur les mots et les maux. Dans une langue concrète et poétique. Et c’est cette langue-là, ce cri du cœur qui dit nos failles, nos blessures, nos luttes d’homme qui nous remuent les entrailles. Zac, l’enfant des rues, s’engouffre dans les couloirs de l’hôpital et trace la voie d’un parcours sensible, d’un voyage à l’intérieur de nous-mêmes, à la rencontre de ceux qui nous composent, des « autres » qui ont marqué notre vie et nous ont laissé leur empreinte. Ce voyage initiatique est avant tout une quête de soi et de « l’autre », qui aboutit à une vraie rencontre entre ces deux enfants.Tous ces patients croisés dans les couloirs de l’hôpital nous disent quelque chose de notre humanité : face à la douleur, il reste l’amour et la consolation."
Agnès Renaud, metteuse en scène.

 

 
@ contact |  © mentions légales
 |